Accueil | Animations jeunesse | Cinéma | Concert | Conférences | Partenaires | Librairie | Programme | Restauration | Stages | Tombola | Contact
Exposition d'arts | Marché africain



Jeudi 26 septembre à 20h30 à la salle Jeanne d'Arc à Chazay d'Azergues Conférence de Marc Dufumier :

Agronome, enseignant-chercheur à l'Institut National Agronomique (AgroParisTech) de 1977 à 2011, il est actuellement expert auprès de la FAO et de la Banque mondiale. Auteur de 5 ouvrages dont « Famine au sud, malbouffe au nord », il plaide pour une agriculture inspirée de l'Agro-écologie et il est partisan d'une application stricte du principe de précaution en ce qui concerne la culture de plantes transgéniques OGM. Selon lui, l'agriculture « moderne » ne serait pas en mesure de nourrir la planète. Au contraire, elle serait la cause de la misère alimentaire d'un milliard d'êtres humains ! Le salut réside dans le savoir ancestral des paysans de « l'agro-écologie », capable selon l'auteur de nourrir sept milliards d'habitants aujourd'hui et neuf milliards demain. Marc Dufumier regrette le temps de la sélection « massale », qui consistait à choisir les semences des plants et des épis considérés comme les plus beaux par les paysans. Cette sélection empirique des semences est aujourd'hui révolue, et c'est un tort, alors que, c'est comme cela que les paysans avaient mis au point des variétés adaptées à chaque écosystème, dans lequel auraient existé des variétés naturellement résistantes aux maladies, aux prédateurs et aux aléas climatiques.

Vendredi 27 septembre à 20h30 à la salle Jeanne d'Arc à Chazay d'Azergues Conférence de Bruno Jaffré sur Thomas SANKARA, Président du Burkina Faso de 1983 à 1987

Bruno Jaffré est né en 1954, il est titulaire d'un DEA de Recherche Comparative sur le Développement à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris. En 1983, il découvre le Burkina Faso où il rencontre Thomas Sankara au mois de juillet, ce sera l'unique entretien, qui va motiver la suite de son travail sur la Révolution Burkinabé, il écrit plusieurs reportages durant la période révolutionnaire puis deux ouvrages sur Thomas Sankara. Il collabore également au site http://www.thomassankara.net/. Il fonde en 1988 d'une ONG de Solidarité Internationale (Coopération Solidarité Développement aux PTT) dans le domaine des télécommunications dont il assure la présidence jusqu'en 2005. Sa conférence sera illustrée par deux courts métrages : « Thomas Sankara, la révolution assassinée » de Tristan Goasguen et Yann Manuguerra. « Sankara dans mes rimes » de Baoui Jean Camille Ziba.